Ma rencontre avec les CRYSTAL CHEER 46

Bonjour à tous,

Cette semaine j'ai fais la rencontre des cheerleaders de gramat. Une discipline qui m'a été présenter par les collègiennes de la Garenne à Gramat où j'ai travailler en tant que surveillant.

Lors de nos échanges j'ai demandé à en savoir un peu plus sur cette discipline et leurs activités. Je vous invite à regarder cette vidéo et je remercie l'association Gymnast Club Gramatois et le club ChrystalCheer 46:




Mais si vous souhaitez en savoir plus voici par où nous devons commencer.

A l'origine, la discipline est née aux Etats-Unis, sur le bord des terrains de football, où le rôle des cheerleaders (essentiellement masculins à cette époque), par le biais d'acrobaties et de chants, était de canaliser l'énergie des supporters pour qu'ils encouragent leur équipe de manière positive et festive. 




Aujourd'hui, le cheerleading est reconnu comme un sport à part entière, et est même classé parmi les plus périlleux de part l'intensité de la pratique, la puissance athlétique qu'il requiert, et la hauteur et la technicité des portés.  Il s'agit d'un sport multidisciplinaire qui regroupe à la fois des portés, des pyramides, du tumbling (gymnastique au sol), des sauts, des scands (chants) et des motions comme nous le détaillerons plus tard.  En compétition, les équipes présentent une "routine" de 2 minutes 30 à 3 minutes, qui rassemble tous leurs meilleurs éléments, le tout effectué en synchronisation et en musique à un rythme effréné !  C'est également une discipline mixte, et rien, à part l'imaginaire collectif, n'indique qu'il ne doit être pratiqué uniquement par des filles, au contraire !  L'un des atouts de ce sport est qu'il n'y a pas de gabarit requis pour le pratiquer, en effet, comme il y a des porteurs (bases) et des voltigeurs (flyers), tout le monde à un rôle à jouer : petits ou légers pour flyer, grands ou musclés pour envoyer dans les airs les plus petits gabarits !




« Quelle est la différence entre les Cheerleaders et les Pompom Girls ? ». Ce qu’il faut absolument retenir, c’est que : le Cheerleading c’est de la gymnastique, et le Pompom c’est de la danse. Mais je vous en dis quand même un petit peu plus… 


L’appellation « pom pom girl » est née par un abus de langage. C’est seulement en 1965 que le fameux pompon fait son apparition ! D’ailleurs, ces boules colorées tirent leur nom du mot français pompon. Les pompons permettent d’attirer l’attention des spectateurs et d’accentuer les mouvements des chorégraphies.

Mais ce nouvel accessoire n’est pas compatible avec tous les standards du cheerleading. En effet, pour les portés ou certaines acrobaties, il faut les poser puis les reprendre une fois la figure exécutée. Voilà comment, en parallèle, une nouvelle discipline plutôt dansée commence à se développer, et ces nouvelles chorégraphies pompom vont alors être majoritairement réalisées par des femmes.

C’est pendant la finale du Superbowl de 1976, que l’image du cheerleading va radicalement changer. Pour faire le buzz, c’est l’équipe des « Cowboys » de Dallas qui présente ce jour là une équipe de cheerleading, pompons à la main, mais exclusivement composée de danseuses au physique de top model et le tout en petites petites petites tenues…

En voyant ces danseuses américaines faire le show munies de pompons, un journaliste français les nomme tout simplement « Pom pom girls » (les filles aux pompons), en référence à leurs accessoires. En France, on découvre alors ce phénomène américain et l’histoire retiendra l’apparition de ces danseuses comme étant la référence. Voilà comment le terme « pompom girl » est devenu l’appellation générique en France, sans même exister aux États-Unis !




Vous allez donc me dire que les pompom girls sont simplement les cheerleaders françaises ? Et bien NON !De la même façon que le Hip-Hop a vu naître différentes spécialités comme le Breakdance, le New Style, etc., le cheerleading n’a cessé d’évoluer au fil des années et a donné naissance à différentes disciplines qui ont chacune leurs spécificités. En effet, on distingue aujourd’hui les spécialités de la manière suivante :


POMPOM GIRL / LE POMPOM

Le Pompom est un style de danse composé de chorégraphies, dynamiques et sportives, qui demandent beaucoup d’énergie et de coordination. La particularité des Pompoms (Pompom Girls et Pimpim Boys) réside dans le fait qu’ils dansent avec des pompons dans les mains.Apprenez à danser les chorégraphies pompomavec Elise Pompom Girl.


CHEERLEADER / LE CHEERLEADING

Le cheerleading possède également une partie chorégraphiée, qui se caractérise principalement par la présence d’acrobaties, de portés, voire de voltige. Pour cette raison, nous pouvons dire que la discipline se rapproche davantage de la gymnastique que de la danse. Pour des raisons de sécurité évidentes (pour les sauts ou les portés par exemple), les cheerleaders n’ont généralement pas de pompons.

® Copyright 2019, Real spiritus accompagnement - Performance et coaching